• Django Retroman

Birds of prey : lE PLAISIR COUPABLE d'un bonbon acidulé






Si un jour un passionné de grammaire se penche sur la définition de plaisir coupable il y trouverait probablement une référence à Birds of Prey .


Je plaide effectivement coupable a m'être éclaté devant Birds of Prey le film " solo" consacré à Harley Quinn .


Pour être honnête avec vous je n'ai entendu parler de ce film qu'en ce début d'année .


Bon j'avoue...un événement 100 % Harley organisé par Warner à Cannes et le fait d'avoir une de mes meilleures amies fan d'Harley ça motive à aller voir ca .


Seriez vous choqué(e).s) si je vous dis que Birds of Preys pour moi c'est une version à la sauce féministe du film Deadpool ?


Je m'explique :


Si dans Deadpool ce dernier ce permettait de briser le quatrième mur , la voix off d'Harley ne reste pas en reste .


Elle interpelle constamment le spectateur .


J'ai trouvé ça plutôt sympathique et j'ai eu la sensation d'être impliqué dans ses mésaventures .


Margot Robbie est Harley Quinn ( Et j'espère vraiment que vous avez à l'idée que je le dis avec la même conviction que les bandes promos de **** is James Bond [* remplacer par l'acteur ayant interprété james bond de votre choix * ]


Birds of Preys est ce qui aurait du être ( d'un avis purement personnel encore une fois ) le remake de Charlie's angels sorti quasiment au même moment .


A savoir un pur film pop corn fun où on s'éclate .


Je vais encore passer pour un gars bon public mainstream mais j'ai sincèrement passé un très bon moment devant Birds of Prey .


Le film remplit parfaitement son cahier des charges et j'ai été assez étonné de la violence graphique / verbale qui se dégage par moment .


L'aspect filles badass m'a fait penser au génial Sucker Punch de Zach Znyder .


Puis entre nous , un film où le bad guy est interprété par mister Transpotting / Petit Meutres entres amis alias Ewan Mcgregor on crache pas dessus non ?


Birds of Prey correspond à la définition de ce que je me fais des films pop culture :


S'éclater .


Au final Birds of Prey c'est un peu comme un gros bonbon ou une grosse sucette acidulée , un plaisir coupable !


C'est un gros oui pour moi !





© 2023 par Garde-robe. Créé avec Wix.com