• Django Retroman

LE MATCH : La CHUTE DE LA MAISON BLANCHE VS WHITE HOUSE DOWN






En 2013 , à 6 mois d'intervalles sortaient deux films ayant pour sujet similaire un assaut et une prise d'otage à la Maison Blanche .


Il y a d'un côté La chute de la Maison Blanche ( Olympus has fallen ) réalisé par Antoine Fuqua et de l'autre White House Down signé Roland Emerich .


Qui remportera le match ?


Réponse à la fin de cette chronique .



La Chute de la Maison Blanche :





Premier volet de ce qui allait devenir une trilogie mettant en scène le personnage de Mike Banning , le film réalisé par Antoine Fuqua fut accueilli comme un Die Hard-like a sa sortie .


Si les séquences d'actions sont là avec leur lot d'effets pyrotechniques et de gore , j'ai connu le réalisateur beaucoup plus inspiré et subtil dans ses propos .


Les méchants nord coréens semblent tout droit sortis d'un film pro républicain de l'ère Régan dans les années 80 .


C'est d'autant plus dommage que Gerard Butler s'avère très crédible dans ron rôle d'ex garde rapprochée du président qui tente coûte que coûte de se racheter et a envie d'en découdre .


La violence graphique est au rendez vous et offre à Mike Banning quelques séquences de gunfights et bastons d'anthologie .


Le film se laisse regarder sans révolutionner le genre .


Ma note : 3 , 4 / 5



White House Down :





J'étais très curieux de voir ce que pouvait donner un film traitant du même sujet sortant quelques mois plus tard .


Avec Roland Emmerich aux commandes ( Stargate , Independance Day , Godzilla , 2012..) , je savais que le spectacle allait être assuré .


Et je n'ai pas été déçu !


Tout d'abord ce qui différencie White House Down de La Chute de la Maison Blanche c'est son atmosphère beaucoup plus relax'


Là où le film d'Antoine Fuqua s'embarbouillait dans un film dramatisant à outrance et à la violence gratuite , Roland Emmerich propose un film qui n'est pas exempt d'humour et d'autodérision .


Que ce soit via le personnage du président joué par Jamie Foxx ( référente évidente à Obama ) , un guide touristique ou encore une séquence où Roland Emmerich fait un clin d'oeil à l'explosion de la Maison Blanche dans Independance Day .


Là encore , le film est généreux en matière d'action et d'effets pyrotechniques .


Channing Tatum campe un héro crédible et charismatique et ne manque pas également de faire preuve d'autodérision .


Même si les méchants restent méchants , j'ai trouvé l'ensemble un peu plus subtil que La Chute de la Maison Blanche .


White House Down est un film d'action qui rempli parfaitement son cahier des charges et une fois n'est pas coutume , à plaisir je plaide coupable !


Ma note : 3,8 / 5

© 2023 par Garde-robe. Créé avec Wix.com